Concert

Nadia Rabhi

Chant Arabo-Tzigane
samedi 21 mai 21h00

4,00 

Après des Études de chant de 1995 à 2005 au Conservatoire National de Musique à Nevers avec Pierre Mervant et Paul Guigue, Nadia RABHI entreprend un BEATEP en musique spécialisé dans la technique de chant à la DRJS puis obtient la deuxième médaille de chant du concours Léopold Bellan à Paris. Elle commence alors une carrière de chanteuse, obtient un prix départemental qui lui permet d’autoproduire son premier disque « Chouffe » sorti en 2000. Une carrière qui la conduira sur différentes scènes nationales et en première partie de têtes d’affiches (ONB, Fémi Kuti, Idir, au côté de Mario Boisseau (violoncelliste) ,Sergent Garcia, Mad in Paris, Biréli Lagrène, Touré Kounda, Orange Bloosom etc.). En 2005, elle rejoint le groupe « Saalek Orkestar » puis se produit dans de nombreuses salles et festivals (printemps de Bourges, festival du Beaujolais à VilleFrance, Z’accros de ma rue, La roulotte, Nuit d’Orient, d’Jazz à Nante etc.) .

En 2000, elle coordonne la création vocal « orgasmusical » avec Ravi Prasad. Puis favorise la rencontre avec des artistes renommés (Dee Dee Brigeweather, Bratch, Goran Bregovic, Gwen Mathieus etc.) De 2003-2004, elle met en place un atelier de chant arabe au conservatoire de Nevers. Et crée avec Paul Guigue dans le cadre des projets du conservatoire de Nevers de 2004 à 2006 un opéra Oriental tiré d’un conte tunisien intitulé « Tout dépend de la femme » qu’elle produit en lien avec le conservatoire d’Hammamet en Tunisie.

En 2006, elle rejoint la Compagnie Nagarythe et Tyrnanog pour entamer une tournée Nationale. Elle est invitée à interpréter les chants de Oum Kalsoum dans le cadre du vernissage de Lassaâd Métoui (calligraphe tunisien) à Villefranche sur Saône et de la campagne électorale des Verts avec comme invité d’honneur Erwan Lecoeur.

De 2003 à 2009, elle crée l’atelier chant au Pac des Ouches et met en place plusieurs projets artistiques en partenariat avec le Conservatoire de Nevers, l’Aprem, d’Jazz Nevers, les Z’accros de ma rue, Pulsart etc..

Elle est invitée pour animer des Master-class sur les chants arabo-Tzigane, puis intervient dans les établissements scolaires pour faire découvrir les chants du monde aux jeunes. Elle enseigne le chant à Rock’n’roll Academy. En 2016, elle obtient l’accréditation pour chanter dans le métro Parisien.

Dans le cadre du concert prévu à la Cornemuse, Nadia Rabhi proposera un répertoire classique de chant arabe, tzigane et judéo-espagnol, accompagné de sonorités orientales travaillées à partir de la musique assistée par ordinateur (Komplete Krontrol et Maschine MK2).